Emmener votre chien en vacances

Pour les propriétaires de chiens, chaque période de vacances appelle un choix difficile : emmener votre chien avec vous sur la destination tant rêvée, le déposer chez des amis ou le laisser en pension.

Aujourd'hui, emmener votre chien en voyage à l'étranger est devenu plus facile et les destinations qui lui conviennent sont plus nombreuses. Si vous décidez de partir hors de nos frontières accompagné(e) de votre compagnon à quatre pattes, voici quelques conseils pour lui assurer des vacances sereines.

Conseils pour les voyageurs canins de tous âges

  • Bagages : assurez-vous d'emporter la nourriture habituelle de votre chien en quantité suffisante pour la durée de votre séjour. Il est préférable d'éviter d'improviser sur place en achetant d'autres produits qu'il pourrait mal digérer. N'oubliez pas ses jouets préférés, sa couverture et son panier afin de le rassurer dans son nouvel environnement.
  • Passeport : si vous voyagez à l'étranger, vérifiez la liste des documents imposés par les autorités du pays de destination (votre vétérinaire sera de bon conseil à ce sujet). En Union européenne, certaines formalités sont nécessaires : passeport pour animal de compagnie, puce d'identification et vaccination antirabique. La vaccination doit être à jour et réalisée au moins 3 semaines avant votre départ. Renseignez-vous sur les réglementations d'entrée et de sortie de votre pays, notamment en ce qui concerne l'âge du chien au moment du voyage (15 semaines minimum, par exemple). À l'extérieur de l'Union européenne, les formalités et les règles peuvent varier. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire afin d'éviter toute surprise désagréable.
  • Anticipation : pour revenir sur le territoire, il se peut que vous deviez procéder à certains traitements antiparasitaires. Ils doivent être administrés à votre animal par un vétérinaire 24 heures avant le voyage. Pensez à vérifier les formalités de retour avant votre départ. Déterminez absolument qui peut vous aider sur place avant de partir.
  • Ferry : la plupart des compagnies maritimes n'autorisent malheureusement pas les chiens sur le pont durant les trajets de courte durée. Le cas échant et l'absence d'autre alternative plus sûre, vérifiez à l'avance auprès de la compagnie s'il est possible de lui rendre visite fréquemment pendant la traversée. Veillez à toujours laisser votre chien avec suffisamment d'eau fraiche à sa disposition afin qu'il puisse se désaltérer et s'hydrater. Par temps chaud, assurez-vous qu'il est protégé des fortes températures. De nuit ou lors de trajets longs, vous devrez peut-être mettre une muselière à votre chien pour ses déplacements à bord hors des espaces réservés aux animaux.
  • Voiture : planifiez votre voyage à l'avance et renseignez-vous sur les conditions météorologiques, surtout si votre véhicule n'est pas équipé de la climatisation. Demandez-vous si ce déplacement est absolument nécessaire pour votre chien. Ne le laissez jamais seul dans le véhicule, à plus forte raison quand il fait chaud. Le plus sûr pour votre chien est de voyager dans sa cage à l'arrière, à distance des airbags et de l'accélérateur. Aménagez-lui de l'espace. Assurez-vous que sa cage bénéficie d'un tapis ou d'un matelas doux antidérapant pour qu'il puisse voyager confortablement. Faute de cage ou d'espace suffisant, il existe des ceintures de sécurité spécialement conçues pour les chiens. Anticipez les moindres détails de votre voyage et prévoyez des pauses toutes les deux heures pour qu'il se soulage et boive. Si votre chien est sujet au mal des transports, ne le nourrissez pas avant de partir ou demandez un anti-nauséeux à votre vétérinaire.
  • Avion : peu de compagnies aériennes autorisent les passagers canins en cabine. À quelques exceptions près, elles vous demanderont d'installer votre animal dans une cage qui sera placée en soute. Renseignez-vous à l'avance afin de connaître les règles appliquées par la compagnie aérienne choisie. Discutez-en également avec votre vétérinaire de façon à prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre à votre chien de profiter d'un vol aussi confortable et sûr que possible.

Une fois sur place, vous devrez le familiariser au nouvel environnement. Commencez par l'emmener en promenade. À votre retour sur votre lieu de résidence, tenez-le en laisse et faites-lui faire calmement le tour de l'intérieur et de l'extérieur du logement.

Votre chien a toujours besoin de connaître les limites de son territoire, le lieu où il va dormir et l'endroit où il va faire ses besoins. Préparez-vous à quelques accidents de propreté dans l'habitation. Adoptez la même approche de propreté que celle mise en place chez vous à son adoption. Conservez en vacances ses habitudes d'exercice physique et alimentaires. Il lui sera ainsi plus facile de s'acclimater à ce milieu inconnu.

Pour toute question ou inquiétude concernant vos déplacements avec votre chien, adressez-vous à votre vétérinaire et, le cas échéant, au voyagiste auprès duquel vous avez réservé vos vacances.