Comment toiletter votre chien

Prendre le temps de soigner l'apparence de votre chien ne lui permet pas seulement de se sentir mieux, mais l'aide également à rester en condition physique optimale.

En toilettant votre chien, vous vous familiarisez avec son corps, ce qui vous permet de déceler bien plus facilement et plus rapidement d'éventuels problèmes de santé, mais aussi de déceler certains parasites, comme les puces et les tiques.

Dans la mesure du possible, commencez par éduquer votre chien au toilettage dès son plus jeune âge. Si vous tardez à mettre en place ce rituel, votre chiot se montrera moins coopératif en vieillissant, en particulier lors du nettoyage des oreilles et de la coupe des griffes.

  • Son pelage : un beau pelage est un très bon indicateur de la bonne santé de votre animal et du parfait état de sa peau. Or, une peau saine est essentielle pour son apparence, mais surtout pour le protéger contre les infections et des agressions extérieures.
  • Sa peau : la peau est le plus grand organe du chien. Pour la maintenir en bonne santé, un régime alimentaire équilibré est primordial. Vous pouvez y contribuer en donnant à votre chien une nourriture qui contient des protéines animales de qualité, des minéraux, des vitamines A, D3 et E ainsi que certains acides gras (oméga-3 et oméga-6), comme les repas EUKANUBA.
  • Brossage : la plupart des chiens muent naturellement deux fois par an (au printemps et à l'automne). Toutefois, pour débarrasser votre chien de ses poils morts et des impuretés qui peuvent rester sur son pelage, vous devez le toiletter régulièrement. Tous les chiens (à l'exception des races à poil ras) doivent être toilettés au moins une fois par semaine, indépendamment de la quantité de poils qu'ils perdent. Utilisez une brosse à poils souples quand votre chien est calme et détendu. Distrayez-le en lui donnant quelque chose à mastiquer ou un jouet, et passez délicatement la brosse sur son pelage pendant quelques secondes. Soyez d'autant plus prudent si vous ne l'avez pas habitué au toilettage dès son plus jeune âge. Un toiletteur professionnel peut vous prodiguer des conseils sur la brosse à employer en fonction de la race et vous préciser si votre chien a besoin d'être tondu ou épilé.
  • Oreilles : les oreilles tombantes exigent des soins plus réguliers que les oreilles droites car le manque de circulation d'air les rend sensibles aux irritations et aux infections. Nettoyez délicatement le dessus de l'oreille à l'aide d'une lingette ou d'un coton légèrement humidifié tout en contrôlant la présence de rougeurs, d'humidité ou d'un excès de cérumen. Pour les épagneuls et les chiens de chasse, prévoyez une gamelle peu profonde pour que leurs oreilles ne trempent pas dedans lorsqu'ils mangent.
  • Yeux : assurez-vous que les yeux de votre chien sont toujours brillants. Les légers dépôts dus au larmoiement et l'accumulation naturelle de mucus peuvent être éliminés à l'aide d'un coton légèrement humidifié ou d'une lingette nettoyante. Si vous constatez que les yeux de votre chien sont rouges, qu'ils présentent une inflammation ou un écoulement, contactez votre vétérinaire.
  • Griffes : la première coupe des griffes de votre chien doit être réalisée par un vétérinaire. Observez ce dernier attentivement et demandez-lui conseil si vous souhaitez vous en charger par la suite sans faire souffrir ni saigner votre animal.
  • Bain : les chiens produisent naturellement du sébum qui protège leur peau et leur pelage des infections, des irritations et de l'eau. Leur donner un bain trop souvent réduit l'efficacité de cette substance grasse, aussi il convient de limiter ces séances à une fois par mois. Si vous avez besoin de laver votre chien, utilisez un shampoing spécialement adapté.

Pour tout conseil de toilettage, adressez-vous à un toiletteur professionnel. Si vous pensez que votre chien souffre d'un problème de peau, consultez votre vétérinaire.